Les vignes de Clamart

Le clos de Clamart 2016

Dés 1085 les premiers actes écrits sur Clamart mentionnent ses vignes.
En 1789, les citoyens de Clamart obtiennent le nom de
«Clamart le Vignoble» .        

Au début du 19ème siècle, on dénombrait 110 hectares de vigne,
produisant 1 650 hl. Les supports des armoiries de la
ville de Clamart représentent un cep de vigne à deux sarments d'or,
fruités .                                                                                                      


En 1902, la culture de la vigne, très touchée par le phylloxera (il ne restait plus que 40 hectares) puis la concurrence des vins du Midi et l'urbanisation, déclina rapidement. L'actuel Hôpital BECLERE fut construit au lieu dit la "Raie tortue" dont l'ultime vendange eu lieu en 1962.

                                                                                              

A l'initiative de M. Jean-Marc PASTRE, la Mairie a incité le 23 Septembre 1986 les propriétaires de ces vignes à déposer les divers cépages de leurs vendanges, au début dans les serres municipales, puis dans la Grange Franquet. Ces raisins sont assemblés, égrainés, et pressés. Tout ce travail est fait à la main. Le moût est déposé dans les cuves à la Grange Franquet. La mise en bouteilles du vin a lieu au même endroit l'année suivante.


On distingue le Clos de Clamart , vin rosé issu de ce mélange de cépages, léger et fruité, et le Clos Franquet , vin blanc à base de « sémillon » progressivement remplacé par le cépage « chardonnay ».


Les bouteilles du Clos de Clamart sont réparties entre les donneurs de raisins, suivant le poids apporté. Le Clos Franquet provenant de la vigne municipale, est maintenant entreposé dans les caves Abraham, qui ont retrouvé leur vocation vinicole.

Ces bouteilles de vin, ne sont pas commercialisées.

Jean Marc PASTRE 23/9/1986
GRANGE FRANQUET
Vigne municipale (Semillon et chardonnay)
Le tri des raisins Baco
On presse
La cave Abraham
Mise en bouteille